Temps de lecture : 4 min 30

S’il y a bien un sport qui traverse les âges, se pratique n’importe où et nécessite peu de matériel, c’est la course à pied !
Les Grecs couraient déjà intégralement nus, lors des Jeux Olympiques de l’Antiquité, il y a près de 2800 ans.
En 2018, 1 français sur 5 s’adonne à la course sur route, chemin ou trail, soit 13 millions de pratiquants.
Autant dire que les ventes de baskets vont de pair !

On est parfois réticent à se séparer de nos chaussures arrivées en fin de course, surtout lorsqu’elles ont encore fière allure.
A l’inverse, jeter à la poubelle nos baskets très abîmées est un geste qu’il nous faut oublier.
Quel que soit leur état, il existe 3 moyens de leur offrir une seconde vie !

Des baskets à tout faire

C’est le plus simple et le plus naturel : détourner de vieilles chaussures pour des activités de bricolage, jardinage et autres.

Cette solution n’est valable que pour une paire ou deux, car des baskets à tout faire durent parfois des années alors qu’un coureur assidu change régulièrement de chaussures.

Des baskets hors d’usage

Pour les chaussures très abîmées ou déchirées, il est recommandé de les confier à la filière de revalorisation dédiée dénommée TLC (pour Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures).
Depuis le 1er janvier 2007, ces 3 familles font l’objet d’une collecte spécifique (comme les équipements électriques et électroniques) dans le but de :

– les réutiliser (dans 62% des cas),
– les recycler (en chiffons, rembourrages, matériaux d’isolation, etc. : 31.5%)
– les valoriser en produisant de la chaleur (6%)
– les détruire sans valorisation (0.5%)

Pour cela, bien que les chaussures soient abîmées, il faut les laver et les sécher ; car le tri, le réemploi et le recyclage n’aiment ni la saleté, ni le moisi. Les lier entre elles par les lacets ou avec un élastique et les déposer dans l’un des 41 000 points de collecte présents en France,  répertoriés ici.

Des baskets un peu fatiguées

Le vrai dilemme se pose avec les chaussures qui ont perdu leurs crans ou leur effet d’amorti et qui restent encore en parfait état. Plutôt que de les accumuler, autant qu’elles servent à quelque chose, voire même à quelqu’un d’autre.

C’est tout l’intérêt du programme RunCollect qui s’adresse aux chaussures de course, quelle qu’en soit la marque. Limité à 2 envois par an et par personne, voilà comment s’y prendre.

1. Un bon nettoyage

La première opération consiste à laver les chaussures et les sécher en prévision d’une seconde vie.

2. Quelques clics et confidences

Pour les envoyer gratuitement à l’organisme qui gère ce programme, il faut un bon d’expédition, que l’on obtient à l’issue d’un questionnaire à remplir sur le site www.runcollect.fr. Il nous est demandé notre identité, celle des chaussures retournées et leur histoire, ainsi que notre pratique de la course à pied. La liste détaillée des questions →

3. Une ristourne valable 2 mois

A la fin du questionnaire, il nous est proposé de choisir une réduction pour d’éventuels achats à venir. La ristourne est valable en boutiques ou sur les sites marchands des 6 marques partenaires. Il s’agit d’un forfait (20€, 30%, etc.) qui s’applique sur une nouvelle paire de chaussures, des accessoires ou de l’alimentation. L’offre varie d’une marque à l’autre, avec ou sans montant minimum d’achat.
Si les chaussures retournées sont de l’une des marques partenaires, la réduction vaudra forcément sur cette marque.

4. L’envoi des chaussures

Pour le grand départ, il faut nouer les chaussures entre elles, les placer dans un sac poubelle (non négociable !) et faire un paquet bien compact. Imprimer le bon d’expédition, le coller sur le colis et déposer le tout dans un point Mondial Relay.
On peut envoyer deux paires d’un coup.
Une précision quant au suivi du colis →

5. La seconde vie  des chaussures

A réception, elles sont étudiées en regard du questionnaire renseigné, puis triées.

Immettables ?
Elles rejoignent la filière TLC pour être recyclées ou valorisées.

Utilisables pour marcher ou pour un usage sportif ponctuel ?
Elles sont redistribuées régulièrement à deux organismes reconnus d’utilité publique :

L’association LE FOYER Notre-Dame Des Sans-Abri

Créée à Lyon en 1950, elle a pour mission d’accueillir, héberger, accompagner et insérer les plus démunis de la région lyonnaise.

Depuis avril 2017, ce sont déjà 970 paires de chaussures qui ont été mises à disposition de l’association pour chausser au quotidien « les Passagers ». L’ambition du Foyer est que les personnes à qui elle vient en aide ne soient que de passage dans l’épreuve de la pauvreté et la précarité.
Le don effectué en mars 2018, en images →

La Fondation OVE

Créée en 1944, cette structure gère et anime des établissements et dispositifs sociaux et médico-sociaux pour les personnes en situation de handicap ou en grande difficulté, adultes, adolescents et  enfants.

Depuis juin 2017, 395 paires ont été mises à disposition de la fondation, qui a pu organiser pour des jeunes :

– des ateliers sportifs : don d’octobre 2017 en images →
– des activités physiques adaptées : don de février 2018 →

Que devient le questionnaire ?

Il est étudié par l’équipe qui gère le programme et comparé à l’état des baskets retournées. Ces informations sont transmises aux marques partenaires comme retour d’utilisateurs, pour améliorer les produits (ou pas !).

Comment se présente la ristourne ?

Il s’agit d’un coupon non nominatif, à imprimer.
On le reçoit à l’adresse électronique fournie lors du questionnaire, environ 2 à 3 semaines après l’envoi des chaussures.

Qui gère ce programme ?

RunCollect est une SAS (Société par Actions Simplifiée) créée en novembre 2016 à Lyon. Elle est l’initiative de 2 trentenaires, Romain Drouot et Antoine Jeantot qui gèrent en personne les dons réalisés aux structures bénéficiaires.

Est-on fiché auprès des marques ?

C’est possible, d’autant que RunCollect nous en informe en toute transparence, sur la page de leur site qui traite de la protection de nos données personnelles – CNIL.

Après tout, est-ce que le jeu n’en vaut pas la chandelle ?
Force est de constater que les vrais bénéficiaires du programme sont malheureusement bien éloignés de telles considérations !
Sources & Crédits

Crédits

– Une paire de chaussures envoyée à RunCollect
Colis déposé dans un point Mondial Relay le 13 avril 2018
Bon de réduction reçu le 4 mai 2018 (20€ pour 100€ d’achat chez l’un des partenaires) et valable jusqu’au 30 juin 2018.

– Lien vers le site www.lafibredutri.fr
Créé librement, en l’absence de consignes contradictoires disponibles sur le site, au moment de la diffusion de l’article (avril 2018)

– Liens vers le site www.runcollect-blog.fr
Créés librement, en l’absence de consignes contradictoires disponibles sur le site, au moment de la diffusion de l’article (avril 2018) et compte tenu de son caractère distinctif vis à vis du site commercial www.runcollect.fr

– Flèche bleue incorporée à l’image du colis (affichée sur appareils fixes) :
Auteur : Freepik / Source : Flaticon
Sous licence CC BY 3.0

 

Sources

  • La course à pied aux JO de l’Antiquité

Rencontre avec les stars de la piste […]
Bienvenue aux JO de l’Antiquité
Les coulisses d’Olympie
Comité International Olympique
www.olympic.org – Consulté en avril 2018

  • La course à pied en France

Le running, du marathon au sport santé
UNION sport & cycle
www.unionsportcycle.com
Communiqué de presse – 4 avril 2018

Le marché de la course à pied
UNION sport & cycle
www.unionsportcycle.com
Etude – 2015

La course à pied à l’étude
Fédération française d’athlétisme
www.athle.fr
Enquête – 30 avril 2014

  • Filière TLC

L’ESSENTIEL 2016 – Bilan à mi-parcours de l’agrément 2014-2019
Eco TLC
www.ecotlc.fr
Septembre 2017

Kit de formation – Vous aussi, transmettez la Fibre du Tri !
Eco TLC
www.ecotlc.fr
Février 2017

  • Données et informations RunCollect

– Site www.runcollect.fr
– Site www.runcollect-blog.fr
– Site www.societe.com
– Site www.ecotlc.fr
Consultés en avril 2018

Basket de running : recyclez !
L’Est Républican
Eric Daviatte – 13 mai 2017

  • Données et informations Le FOYER – FNDSA

Site www.fndsa.org
Consultés en avril 2018

L’Essentiel – 2016
www.fndsa.org
Rapport – 15 juin 2017

Visite et échanges avec le personnel du site de l’Artillerie
8 boulevard de l’artillerie 69007 Lyon
Le 9 mars 2018

Vu 2 Passagers portant des chaussures de course,
de toute évidence issues du programme RunCollect,
au sein du centre Gabriel Rosset
74 rue Sébastien Gryphe 69007 Lyon
Le 9 mars 2018

Echange téléphonique avec Mme Girard
Correspondante FNDSA pour le programme RunCollect
Le 17 avril 2018

  • Données et informations Fondation OVE

– Site www.fondation-ove.fr
– Chaîne Fondation OVE – www.youtube.com
– Site www.runcollect-blog.fr
Consultés en avril 2018

  • Population française

Bilan démographique 2017
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques – INSEE
www.insee.fr

Pin It on Pinterest