Temps de lecture : 7 min 30  /   4 min en diagonale

 

Le point commun entre une voiture et  une brosse à dents…

Qu’il s’agisse des pneus de nos voitures ou des poils de nos brosses à dents, dans les 2 cas, ces « pièces d’usure » représentent moins de 4% du poids de l’ensemble.

Pour les sceptiques, la preuve détaillée ici

Changer uniquement les pneus usés d’une voiture plutôt que l’ensemble semble banal et logique.
Pourtant lorsqu’on jette nos brosses à dents usées, c’est uniquement parce que ces quelques % de poils sont hors d’usage.
Si le raisonnement est légitime pour la voiture, pourquoi ne pas l’appliquer aux brosses à dents ?

 

Heureusement, le 21ème siècle a vu l’arrivée d’inventeurs qui ont pris ce problème au sérieux et proposent des alternatives disponibles en magasins bio d’enseignes courantes !

Yaweco

à tête amovible

Le produit

La brosse complète pèse 19 grammes et la tête 2 grammes.
Soit 90% de la brosse sauvée au moment de changer les poils.

La tête qui se jette est composée de plastique issu de matières renouvelables et se déclipse du manche en appuyant simplement sur le bouton rond présent à l’arrière.
Il existe plusieurs natures de poils (plastique ou porc) et plusieurs duretés.

Le manche est quant à lui en plastiques vierges (l’un dur et lisse, l’autre anti-dérapant pour une bonne tenue en main).
Il peut servir de gratte-langue en ôtant la tête.

Le fabricant

Cette brosse est commercialisée par Yaweco, qui en confie la fabrication à un partenaire allemand situé dans la région de la Forêt noire, à environ 90km de la frontière française. Bref des voisins si on habite dans l’Est !
L’usine emploie environ 100 personnes et fabrique des produits pour d’autres marques.

Comme indiqué sur l’emballage, le fabricant produit son électricité grâce aux panneaux photovoltaïques qui recouvrent le toit de l’usine.

L’emballage est en carton recyclé à 90% et le plastique constitué de PLA (un plastique issu de l’amidon de plantes type maïs, pomme de terre, betterave).

Un rapport d’essai disponible sur le site internet Yaweco atteste de l’absence de substances potentiellement nocives sur le produit (hydrocarbures aromatiques, phtalate, bisphénol… le rapport fait 17 pages !)

Le prix

Nous avons trouvé la brosse Yaweco à 2.15€ et le lot de 4 têtes de rechange nylon à 3.30€.
Ce qui nous donne l’équivalent de 5 brosses à dents pour 5.45€.
Soit 1.09€ la brosse.

Ticket de caisse - Brosse à dents Yaweco

Disponible au moment de l’enquête en magasins L’Eau-Vive et Satoriz

Bioseptyl

Edith

Le produit

 

La brosse complète pèse 16 grammes et la partie qu’on jette 6.7 grammes.
La tête jetable est conséquente (42% de l’ensemble, pour le modèle testé), mais elle est composée de plastique déjà recyclé garanti conforme au contact alimentaire.
Par ailleurs, on peut lui couper la tête à l’aide d’une pince et retourner le reste au fabricant qui le recyclera en protège tête (pour les cheveux).
Le fabricant propose des enveloppes pré affranchies destinées à ces retours.

Le manche est disponible en 4 matériaux :
Plastique recyclé coloré,
Plastique à base d’algues bretonnes,
Plastique à base de liège,
Bois de hêtre naturel.

La tête et le manche se vissent l’une sur l’autre.

Il existe 7 têtes différentes, de quoi trouver son bonheur si on est du genre exigeant !
Les poils sont en nylon bio pour la plupart.
La brosse et les recharges sont livrées avec une protection de voyage.

Le fabricant

Cette brosse est commercialisée par la Brosserie Française, dernière fabrique nationale dans le domaine, implantée à Beauvais dans l’Oise (60).

Les parties en plastiques sont injectées chez Natta, PME de 32 personnes située à  Berd’huis dans l’Orne (61).
Après transfert de 250 km pour rejoindre le site de la Brosserie, les poils sont montés, ajustés et les brosses conditionnées par la trentaine de salariés de l’entreprise.

La Brosserie Française est issue d’une nouvelle dynamique d’entreprise mise en place en 2012 pour sauver un savoir faire local de plus de 170 ans.

La politique de l’entreprise est orientée sur les économies d’énergies, la réduction des nuisances et des effluents industriels, des partenariats locaux et elle met le paquet sur le recyclage.

De plus, le label Origine France Garantie dont bénéficie le produit illustre la volonté du fabricant de pérenniser le savoir-faire et l’emploi en France.

Première originalité : la possibilité de s’abonner pour recevoir directement chez soi par courrier une brosse neuve, à intervalle régulier.

Seconde originalité : la possibilité en achetant en ligne, de personnaliser le manche (moyennant finances : 3.70€), grâce à une gravure de son choix (20 caractères maximum).

Le prix

Nous avons acheté la brosse avec manche en algues pour 10.90€ et les 2 recharges pour 6.50€.
Ce qui nous donne l’équivalent de 3 brosses à dents pour 17.40€.
Soit 5.80€ la brosse.

Ticket de caisse - Brosse à dents Bioseptyl

Les brosses avec le manche en liège ou en plastique recyclé étaient au même tarif.
La version avec manche en bois ne nous a semblé disponible que sur le site marchand du fabricant.

Disponible au moment de l’enquête en magasins Biocoop et également depuis fin 2017 en magasins La Vie Claire.

Monte Bianco

Clip

Le produit

La brosse est très épurée voire minimaliste.
Elle ne pèse que 12.4 grammes et sa tête jetable 2.5 grammes (soit 80% de la brosse sauvés de la poubelle)

Le changement de tête s’effectue simplement en tirant fermement dessus.

Les poils sont soit naturels et proviennent de porc, soit en nylon.

Aucune information particulière sur l’origine des poils et la nature des parties en plastique n’est revendiquée par le fabricant.

Il existait historiquement 3 duretés de poils différentes avec un code couleur
Souple : Vert  /  Moyenne : Bleu  /  Dure : Rouge
Seules les versions Souple et Moyenne semblent promises à persister.
Les poils naturels en dureté Moyenne sont plus compliqués à trouver.

Le fabricant

Cette brosse est elle aussi fabriquée en Forêt Noire (Allemagne), dans une usine située à quelques kilomètres de celle produisant la brosse Yaweco.

Initialement dénommée Frisetta Kunststoff GmbH, le fabricant  a été contraint de déposer le bilan fin 2012.
L’activité a été rachetée par la société Ranir en 2013, grand groupe américain de la santé bucco dentaire sauvant au passage 100 employés sur les 120 que comptait l’effectif avant les difficultés.
Ranir fabrique des brosses pour des grandes enseignes comme Colgate ou Oral-B…

De fait, la brosse Monte Bianco paraît bien seule parmi toutes les brosses du catalogue Ranir intégralement jetables.
Les politiques industrielle et commerciale de la marque semblent peu imprégnées d’écologie.

Le prix

Nous avions trouvé la brosse en magasin La Vie Claire, en mars 2017,  pour 2.25€ et le jeu de 3 têtes de rechange pour 3.80€.
Ce qui donnait l’équivalent de 4 brosses à dents pour 6.05€.
Soit 1.51€ la brosse.

Ticket de caisse - Brosse à dents Monte Bianco

Depuis l’automne 2017, La Vie Claire ne distribue plus ce modèle de brosse.
Elle est toujours disponible sur des boutiques en ligne, mais prévoir de 4 à 7€ de frais de port.
Ce qui porte le prix final d’une brosse à environ 2,85€.

Et à l’usage, que valent-elles ?

Après 90 brossages réalisés avec chacune d’elle, et en respectant la méthode de brossage B.R.O.S recommandée par l’UFSBD, voilà le verdict :

Yaweco

Aucune différence à l’usage, comparée à une brosse traditionnelle.
L’usure de la tête est à peine visible, juste quelques poils commencent à s’écarter.

Bioseptyl

Aucune différence non plus.
Le manche en algues sent légèrement le réglisse, ce qui n’a rien de désagréable en soi. Si l’odeur nous incommode, plutôt opter à l’achat pour un manche en plastique, liège ou bois.
Les poils sont légèrement ébouriffés d’un côté (c’est là qu’on s’aperçoit de quel côté on brosse le plus énergétiquement ! )

Monte Bianco

L’implantation des poils et la forme de la tête « au carré » rendent le brossage des molaires les plus éloignées plus difficile.
Quelques poils de porc se détachent parfois lors des premières utilisations.
Concernant l’usure, on remarque un trou sur la moitié avant de la tête. Les poils sont couchés, probablement malmenés en faisant le tour des grosses molaires.
Du coup, la durée de vie de la tête en poils naturels sera assurément plus courte que celle des 2 autres modèles testés.
De fait, peut-être privilégier les poils en nylon si l’on cherche à faire durer sa brosse.

Laquelle choisir ?

Nos brosses à dents jetables, achetées en grandes surfaces ou en pharmacies coûtent entre 0.40€ et 4€ :
0.40€  → modèles économiques (pack de 4 brosses vendu entre 1.30 à 2.90€)
2 à 3€ → modèles évolués
4€       → modèles co-développés avec la NASA ?
Lorsque cette information est indiquée sur l’emballage, on voit que beaucoup sont fabriquées loin (Chine, Thaïlande, Inde) et quelques-unes en Europe (Italie, Suisse, Allemagne).

Alors en comparaison :

La brosse Yaweco est plutôt bien placée niveau prix (autour de 1€), tout en étant fabriquée de manière engagée à moins de 100km de la frontière française.

La Bioseptyl est certes plus chère (autours de  6€), mais elle est plus originale (peut être un peu trop ?) et fabriquée en France.
Si on se sent une âme de « patriote économique », alors moyennant un « budget brosse à dents » augmenté de 14€ par an, on participe directement aux emplois des personnes qui œuvrent à sa fabrication et sa commercialisation.

La brosse Monte Bianco,  probablement plus ancienne que les 2 autres, a le mérite d’être  sans artifice.
N’étant plus disponible dans les magasins bio d’enseignes courantes, il devient difficile de la trouver.
La commander sur des boutiques en ligne peut mener jusqu’à doubler son prix (1.50€ en magasin, autour de 2,80€ en ligne), à moins de grouper avec d’autres articles au moment de la commande.

Sources

Mise à jour de ce raccourci : Janvier 2018
Suite à l’annonce de Bioseptyl sur Twitter, le 23 octobre 2017, d’un nouveau partenariat avec l’enseigne La Vie Claire.

Poids des pneus d’un véhicule léger
Aliapur – Acteur de référence dans la valorisation des pneus usagés.
Chiffres clés – Poids moyens des pneus

Poids d’une Renault Clio IV
Article : Renault Clio IV. (8 juillet 2017). Wikipédia, l’encyclopédie libre.
Page consultée le 12 juillet 2017

Tarifs et origines des brosses à dents jetables relevés en grandes surfaces en février et juillet 2017.

Tarifs donnés à titre indicatif, sujets à variations.

Brosse Monte Bianco et ses recharges, disponibles en janvier 2018, sur 3 boutiques en ligne.
Identités non communiquées pour éviter toute publicité.

Informations technico-économiques recueillies sur :
http://www.bioseptyl.fr/
http://www. ranir.com
https://www.ranir-schonau.de
http://www.yaweco.de
http://www.usinenouvelle.com/
https://www.societe.com/
https://www.google.fr (maps et street view)
http://www.k-online.de
http://www.badische-zeitung.de/schoenau
+ d’autres sources non divulguées pour respecter les stratégies industrielles des marques.

Technique de brossage B.R.O.S
Recommandée par L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire – UFSBD
* Fiches conseil – A chaque age son brossage
* Nouvelles recommandations d’hygiène bucco-dentaire – Pratique dentaire – Nov. 2013

Calcul du « budget brosse à dents » :
Changement de brosse recommandé tous les 3 mois par l’UFSBD (voir références ci-dessus).
* Si achat d’une brosse en grande surface, tarif moyen : 2.50€
Budget annuel : 4 x 2.50 = 10€
* Si achat d’une brosse Bioseptyl – Edith manche algues : 5.80€
Budget annuel : 4 x 5.80 = 23.2€
→ Augmentation de budget à prévoir : 23.20 – 10 = 13.20€

Logo Newsletter Raccourcis éclairés

Nos "raccourcis" vous intéressent ?

 

Privilégiant la qualité à la quantité, nous ne publions généralement que 2 nouveaux articles par mois.

Laissez-nous votre e-mail, on vous fera signe le mois prochain !

Faites-nous confiance !

Merci de confirmer votre inscription grâce à l'e-mail qui vient de vous être adressé. (Surveillez vos courriers indésirables !)

Pin It on Pinterest